Une belle découverte : la Vallée d’Avérole

En haute Maurienne, à Bessans, la vallée de l’Avérole est un petit bijou peu connu mais qui mérite vraiment le détour.

La vallée d’Avérole est accessible par une petite route entre Bessans et Bonneval sur Arc. Avant le village Vincendières, les visiteurs doivent laisser leur voiture au parking en bordure de route.

Pour atteindre le hameau d’Avérole on peut prendre la route ou les sentiers prévus à cet effet. Après la traversée d’Avérole, suivre la piste de gauche jusqu’au pied du refuge  Il faut compter entre une heure trente et deux heures pour atteindre le refuge.

Au refuge, vous êtes à 2 230 m et les vues sont splendides sur la Bessanèse, sur le glacier d’Arnès et surtout le vallon de la Lombarde.

Pour les adeptes de haute montagne, plusieurs cols à plus de 3000 m d’altitude conduisent vers l’Italie :

  • Le col de Bessanèse à 3238 m d’altitude et le glacier des Grandes Parois,
  • Le col d’Arnès à 3012 m, et le glacier d’Arnès.
  • Le col de la Valette à 3212 m et le glacier du Baounet.
  • Le col du l’Autaret à 3072 m.

La vallée d’Avérole abrite des villages typiques de haute Maurienne avec ses maisons massives en pierres et ses toits de lauzes.

  • La Goulaz

Les maisons les plus anciennes semblent dater du début du XVIIe siècle et sa Chapelle Sainte-Anne est un petit bijou.

  • Les Vincendières

Et sa petite chapelle Marie Madeleine.

  • Avérole

Un village hors du temps à 1990 mètres d’altitude. C’est dans ce décor magnifique que Nicolas Vanier a tourné des scènes de  Belle et Sébastien.

http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/hameau-et-refuge-d-averole/867768

Insolite des Icebergs en Haute Maurienne

Le Lac du Grand Méan est apparu dans les années 80. A une altitude de 2876 m, ce lac polaire est dû au réchauffement climatique. Il offre un le spectacle inoubliable d’une paroi de glace plongeant directement dans l’eau

La randonnée pour le Grand Méan part du village de l’Ecot (hameau de Bonneval). Suivre le sentier jusqu’au refuge des Evettes. Juste avant le refuge, descendre vers le plateau et passer le “pont romain”. Une centaine de mètres après, au niveau d’un cairn, monter à gauche sur la dalle en pente douce.

La sente est bien marquée et régulièrement balisée par les cairns, elle serpente entre de larges dalles polies. Encore quelques lacets et Le glacier du Grand Méan se dévoile enfin, sa paroi d’une vingtaine de mètres plongeant dans l’eau laiteuse d’un lac où flottent de petits icebergs.

Un paysage grandiose à couper le souffle avec en prime une vue exceptionnelle sur le Mont Séti. On est en Haute Maurienne, à 4 petites heures de marche du parking, mais l’image semble venir d’un autre continent, de cette lointaine Patagonie où les glaciers géants, sombrent dans les eaux du grand Sud

Depuis l’Ecot, il faut compter 3 à 4h de marche pour atteindre le lac et le glacier,  deux chemins pour monter au refuge des Evettes :

  •  Par le sentier des Evettes

Un sentier muletier qui serpente face au hameau de l’Ecot, 1 H 45 de marche.

  • Par le sentier à John

2 h30 de marche d’un accès escarpé, à parcourir de préférence à la montée avec de bonnes chaussures. Deux passages avec des câbles à la fin du parcours. A éviter si vous êtes sujet aux vertiges.

http://randonnees-en-maurienne.fr/crbst_199.html

https://www.altituderando.com/Lac-glaciaire-du-Grand-Mean-2855m

http://refugedesevettes.ffcam.fr/randonnee.html