les articles de la catégorie "Divers"

Mes charentaises « made in Charente »

La neige, la pluie… Voilà le froid arrive c’est nécessaire nous dit-on.  Mais lorsque je rentre chez moi et que mes petits petons sont frigorifiés, je rêve de chaussons bien chauds.

Des chaussons oui, mais pas n’importe lesquels, pour le confort, pour la chaleur et surtout, pour la tendresse que je lui voue rien ne vaut une bonne paire de Charentaises. C’est ringard… peut-être mais mes charentaises qui sont arrivées, début janvier, directement de chez Rondinaud sont superbes : semelles feutres, laine vierge moelleuse et le cousu retourné dessus… voilà les vrais de vrai.

La Maison Rondinaud

Rondinaud est un des derniers fabricants de charentaises ET le spécialiste européen des pantoufles. Il les fabrique depuis les années 1900 en Charente, justement. Aux modèles classiques, Rondinaud a ajouté des produits originaux, comme les charentaises-babouches.

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un ami charentais ou une amie charentaise qui se rendra au magasin d’usine, voici leur site internet où vous pouvez passer commande : http://www.rondinaud.com/

Un peu d’histoire

La charentaise c’est en fait une histoire de récup’. En 1666, Colbert, contrôleur des Finances de Louis XIV, ordonne la fortification de la ville de Rochefort et la construction d’un port militaire près de l’embouchure de la Charente. Il faudra équiper les marins et les ouvriers de l’Arsenal en uniformes, cabans et pèlerines. L’Administration Royale se tourne alors vers Angoulême et ses moulins à eau pour fouler la laine et fabriquer du feutre.

Les chutes de ce tissu chaud et isolant sont récupérées par des cordonniers savetiers astucieux qui en font des charentaises, elles remplacent la paille dans les sabots avec sa languette qui évite la morsure du bois

Après avoir connu à travers les derniers siècles beaucoup de changements et de transformations, la véritable charentaise apparaît au XXe siècle, en 1907, grâce au Docteur Jeva qui invente le collage du feutre et crée des pantoufles aux couleurs vives et aux décors de type écossais.

Implantée à la Rochefoucauld depuis 1845, la maison Rondinaud, a gardé les mêmes méthodes ancestrales du « cousu retourné » dessus laine et semelle feutre, ni pied gauche ni pied droit, pour en faire durer l’usage.

Le 6 janvier 2016

Je remercie Maxime pour m’avoir fait connaître les charentaises Rondinaud.

Le Mur d’Expression Libre

Le mur d’expression libre de l’avenue du Repos. Quelques photos qui ont ma préférence… mais surtout ce bel hommage aux Dessinateurs de Charlie Hebdo.

Voilà un but de promenade que vous pourrez prolonger par d’autres chemins… par exemple la voie verte en direction du Bourget du Lac.

Le 1er mars 2015