carreLorsque vous mangerez une glace à la terrasse de la Sibérienne, levez les yeux et vous pourrez admirez une œuvre de François Morellet. Je suis passée devant, pendant des années, sans la voir. Grâce à ma fille, j’ai enfin levé les yeux et appris que nous avions à Chambéry une oeuvre d’un grand artiste contemporain. Je vais vous révélez le secret de ce fantôme…

Il s’agit d’un carré en marbre de carrare installé sur la façade du Musée des Beaux Arts. En 1981, lorsque cette œuvre est installée sur cette façade il s’agissait de l’entrée principale du musée.

François Morellet

François Morellet né le 30 avril 1926 à Cholet (Maine-et-Loire), est un artiste contemporain français, peintre, graveur et sculpteurIl est considéré comme l’un des acteurs majeurs de l’abstraction géométrique de la seconde moitié du xxe siècle et un précurseur du minimalisme.

François Morellet a développé une œuvre majeure au sein de l’abstraction géométrique. Membre fondateur en 1960 du Groupe de recherche d’art visuel (GRAV). Il a multiplié les types d’intervention plastique, depuis la peinture sur châssis jusqu’aux projets dans la ville et l’architecture qu’il intitule « désintégrations ». Les trames, le développement de nombreux systèmes, l’ironie apportée par les titres, l’appel au hasard à l‘intérieur de principes préétablis déterminent sa démarche.

http://mediation.centrepompidou.fr/

 Ainsi invoque-t-il, aussi, le Fantôme de Malevitch, 1981, en insérant, dans les niches de la façade du Musée des Beaux-arts de Chambéry, les coins d’un carré blanc imaginaire, tout en marbre de Carrare, qui serait inclus dans l’épaisseur du mur. Morellet a de la sorte anticipé, dès le début des années 1980, la relecture postmoderne de l’histoire de l’art que les Néo-géo des années suivantes allaient mettre en oeuvre.

Si vous voulez en savoir plus sur cette oeuvre, je vous conseille le lien suivant :

http://musees.chambery.fr/2093-matiere-a-penser.htm#par36383

le 1er février 2015