Pour moi c’était une première… allez voir les vaches, les cochons, les moutons, les poules et les chevaux au salon de l’agriculture. On nous l’a dit et on nous l’a rabâché c’est la plus grande ferme de France et c’est vrai… On se sent tout petit en arrivant, écrasé par les immenses bâtiments gris, les allées bétonnées et le monde qui défile.

A quoi sert le Salon de l’Agriculture ?

Pour le côté politique, on a bien saisi, on pige également pour les enfants, on comprend aussi pour les agriculteurs, mais pour vous, pour moi, pour nous ? Si vous avez déjà vu une vache en vrai, il n’y a rien de palpitant à contempler toutes ces bêtes et pourtant que oh que de ah devant toutes ces stars qui représentent toutes les régions de France. Mais au Salon de l’Agriculture, il y a surtout tous ces gens qui viennent partager leur passion pour le monde agricole… Et leurs bons produits.

A force d’avoir vu Chirac se gaver de sauciflard, de vin, de fromage, de bière et de chocolat, on sait tous que le Salon de l’Agriculture, c’est aussi ça. Des centaines de producteurs venus promouvoir leur savoir-faire. Et en ces temps incertains où la traçabilité alimentaire est parfois quelque peu folklorique c’est plutôt appréciable de se retrouver en face de l’homme qui fabrique la terrine que vous allez manger.

Le Salon, c’est aussi une ambiance, des rires, des chants, du bon vin, des bons produits et de bons restaurants.

Mais, tout n’est pas bon dans le salon

Il est parfois difficile de faire la part des choses entre les vrais producteurs et les revendeurs. En bon savoyard, nous avons regardé et comparer le prix de nos fromages. Les Fromages de Savoie étaient présents aux côtés des vaches de race Abondance et Tarine, dans le pavillon 1, à des prix défiants toute concurrence… d’ailleurs les visiteurs ne s’y étaient trompés au vu de la file d’attente. Mais malheureusement, nous avons également vu des revendeurs qui proposaient notre Beaufort à 54 euros le Kg.

La Savoie au salon de l’agriculture

Au beau milieu de salon, c’est sous la bannière Savoie Mont blanc, que nous avons retrouvé nos Tarines et nos Abondances. Sur le stand, dégustation de Beaufort, d’Abondance, de reblochon et de tommes des Bauges mais également promotion de nos territoires. Et surtout vente de nos fromages, l’an passé, 10 tonnes de fromage ont été vendus sur le stand Savoie-Mont Blanc.

Au Pavillon 3, au sein de l’espace Rhône Alpes Les viticulteurs de Savoie sont aussi venus pour faire connaître leurs produits et leur savoir-faire.

Se prendre en photo avec Cerise

Toujours au pavillon 1, vous admirerez Cerise l’égérie du salon 2016. Oui c’est une vache, oui comme la fille blonde de la pub Groupama elle s’appelle Cerise et oui il y a autant de monde qui se presse devant elle que devant la Joconde.

Rétrospective

Héritier des Comices Agricoles du 18ème siècle, c’est en 1870 qu’a eu lieu le 1er concours général agricole, au Palais de l’industrie au coeur de Paris. Des animaux de boucherie, des volailles, des produits laitiers et enfin des machines sont exposés. Au fur et à mesure des années, le Concours Général Agricole  permet la sélection des races françaises des animaux reproducteurs. En 1909, le concours évolue et devient “la semaine de l’agriculture de Paris”.

Toutefois, la semaine de l’agriculture va être suspendue à cause de la première guerre mondiale, elle reprendra en 1923. A cette date, les animaux de boucherie sont définitivement mis sur la touche au profit des animaux reproducteurs (bovins, ovins, porcins et chiens de berger). En 1925, départ pour le parc des expositions de la porte de Versailles avant de s’interrompre une nouvelle fois avec la seconde guerre mondiale.En 1964, il devient le Salon International de l’Agriculture.

Si ce salon attire autant de monde (plus de 700 000 personnes en 2015), c’est parce qu’il ne se limite plus aux animaux, produits agricoles, laitiers et machines agricoles. En effet, ce salon est l’occasion d’organiser des concours des produits du terroir et des vins.

Organisé en quatre univers (élevages et ses filières, produits gastronomiques, cultures et filières végétales, métiers et services de l’agriculture), le salon accueille chaque année 1050 exposants et plus de 4000 animaux.

Je suis rentrée exténuée …. mais émerveillée.

un site pour découvrir le salon de l’agriculture en vidéo :

https://www.salon-agriculture.com/Tout-sur-le-salon/Actualites-du-salon/Les-carnets-de-bord-de-Julien

Le 1er mars 2016